Les jeunes talents 2014 de la Fondation Glénat sont…

Jean-Michel Moriceau, secrétaire général de la Fondation Glénat Marion Glénat-Corveler, administratrice de la Fondation Glénat Jacques Glénat, président de la Fondation Glénat Isabelle Fortis, administratrice de la Fondation Glénat et directrice générale de Glénat Livres Zep, auteur de bande dessinée Samuel Rousseau, artiste plasticien contemporain

Jean-Michel Moriceau, secrétaire général de la Fondation Glénat
Marion Glénat-Corveler, administratrice de la Fondation Glénat
Jacques Glénat, président de la Fondation Glénat
Isabelle Fortis, administratrice de la Fondation Glénat et directrice générale de Glénat Livres
Zep, auteur de bande dessinée
Samuel Rousseau, artiste plasticien contemporain

La Fondation Glénat est heureuse d’annoncer que deux bourses jeunes talents 2014 ont été remises pour ce premier appel à projets lors de la réunion du jury le vendredi 19 septembre à Grenoble.

La bourse bande dessinée est remise à Jérémy Barrault (25 ans, Lyon)  pour son projet « Le dessein du chiffre sept »

Le projet du « Dessein du chiffre sept » tient en la création d’un « roman administratif» : il s’apparente à un roman graphique, une bande dessinée dont le principe de narration opère en faisant se succéder non pas des cases et des bulles, mais des documents divers. L’histoire se dévoile au travers de ces documents dont la succession fait sens. Chaque document contient des éléments qui informe le lecteur sur les événements de l’histoire.

La bourse photographie est remise à Camille Michel (26 ans, Arles)  pour son projet « Les derniers hommes »

« Les derniers hommes » a pour objectif de donner de la visibilité aux difficultés rencontrées par les habitants de la ville d’Uummannaq au Groenland  (isolement, pollution…) et de continuer à participer à la vie active de l’île en poursuivant l’atelier photographique pour enfants mis en place en avril 2013.

Les résultats sont enregistrés auprès de Maitre Arnold Langlois, huissier de justice à Grenoble.

Courant octobre 2014, la Fondation Glénat lancera un nouvel appel à projets sur quatre types de créations possibles : le numérique pour encourager l’avancement du procédé narratif dans la bande dessinée, la bande dessinée dans le cadre d’un projet original et innovant dans sa forme narrative et pictural, la littérature et la photographie. Les précisions seront apportées en octobre pour une fin d’appel à projets le 30 juin 2015.

Publié dans La fondation